Chap 31 : Vacances au ski

30 Eylül 2020 Kapalı Yazar: analsex

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Chap 31 : Vacances au skiCette histoire s’est passée il y a une dizaine d’années. Nous avions tous entre 22 et 24 ans.L’un de mes oncles habite en Savoie. Il tient une crêperie dans une grande station. Vous me direz, pas très original pour un breton. Il possède également un petit chalet familial qu’il loue aux vacanciers, hiver comme été. Quelques semaines par ans, il en fait profiter toute ma famille et ses amis généreusement lors des périodes creuses.Un été, tonton est venu passer quelques jours de vacances chez nous. Autour d’un barbecue, il discutait avec mes parents de vacances et réservations.- Oui, c’est complet de novembre à Avril, mais j’ai gardé une semaine en Mars comme d’habitude pour ceux qui veulent venir. Ca vous dit?- C’est gentil, mais on part au soleil cette année. On a réservé une semaine en Grèce en avril.- Super, à cette période-là, ça va être top. Bon et toi Chris, ça ne te manque pas trop le ski.- Si carrément.- Et bien si tu le souhaites, l’hiver prochain je te prête le chalet, tu trouveras bien quelques copains pour t’accompagner?- T’es sérieux?- Bien sûr puisque je te le propose. En plus, les vacances scolaires seront terminées, il y aura moins de monde, vous pourrez en profiter à fond- Oh merci tonton, t’es trop cool.Quelques jours plus tard, je parle de tout ça lors d’une soirée entre amis et demande qui serait intéressé pour m’accompagner à la neige. Les premiers à se manifester sont Gérald et Marie, un couple d’amis, ensemble depuis trois ans. Je suis ravi qu’ils acceptent mon invitation car je m’entends super bien avec eux. Gérald est l’un de mes plus vieux copains d’enfance et je connais Marie depuis le lycée. C’est d’ailleurs grâce à moi qu’ils se sont rencontrés.Reste donc une place à prendre, et c’est à mon grand étonnement qu’Annabelle, ma meilleure amie de l’époque, se porte volontaire pour se joindre à nous. Ce n’est pas le fait qu’elle veuille passer une semaine de vacances avec nous qui me surprend, mais plutôt le fait qu’elle décide de venir seule sans son mec. Mais vu qu’il est encore étudiant et que nous partons en période extra-scolaire, il ne pourra pas se libérer. Qu’à cela ne tienne. Nous partirons donc tous les 4.Notre location se déroule du samedi au samedi,  nous décidons de partir le vendredi soir pour faire la route de nuit. Tout le monde est de bonne humeur et impatient de passer une semaine à s’éclater ensemble. Le trajet se passe bien, il n’y a pas trop de circulation. Dans la nuit, alors que je conduis en pensant que mes camarades dorment tous, je reçois un léger coup dans mon siège. Je regarde dans le rétroviseur intérieur et comprends tout de suite ce qu’il se passe malgré l’obscurité. Marie est en train de tailler une pipe à mon pote. Je ne dis rien, cela m’amuse. Ils pensaient être discrets, c’est raté. Je suis tout de même surpris que Marie ose faire ça là, juste à quelques centimètres derrière moi. Je la pensais un peu coincée, je me trompais. Je rigole intérieurement en me disant qu’il n’y aura pas que sur les pistes de ski qu’il y aura du planté de bâton.A notre arrivée, c’est ma tante qui nevşehir escort nous accueille puisque mon oncle est en plein service. Je lui présente mes amis et cette dernière nous fait une visite succincte du chalet.Au rez-de-chaussée se trouve la cuisine, le salon et les toilettes. A l’étage, la salle de bain et les deux chambres. L’une avec un grand lit deux places, occupée logiquement par Gérald et Marie. Annabelle et moi seront dans la chambre enfant avec un lit superposé. Il ne reste que le sous-sol. Il y a un petit couloir avec deux portes. A gauche, une petite buanderie avec un lave-linge. La pièce sert également de local pour ranger les chaussures et les skis. A droite, la pièce la plus attendue de tous, celle où est entreposé le sauna. Je le découvre en même temps que mes amis. Mon oncle l’a installé depuis 2 ou 3 ans seulement. Dans la foulée de la visite, nous partons louer skis et chaussures, nous achetons nos forfaits pour la semaine, puis nous allons faire quelques courses. La première soirée est assez calme. Le voyage nous a tous lessivé.Dimanche.Après une bonne nuit de sommeil, je me lève en même temps qu’Annabelle, prêt à attaquer la journée. Mon amie descend prendre son petit déjeuner aussi à l’aise que chez elle, en nuisette. Ce n’est pas la première fois que je la vois ainsi et il n’y a aucune ambiguïté entre nous, mais c’est toujours agréable de voir une belle jeune fille en petite tenue, surtout que je sais qu’elle ne porte rien dessous.Nous faisons le plein de vitamines avec les deux amoureux et partons à la station. Nous profitons de l’excellente météo et passons la journée sur les skis à dévaler les pistes enneigées. Tout se passe très bien, même si nous sommes obligés d’attendre parfois Marie, qui n’a pas le même niveau que nous. Avant notre retour au chalet, nous prenons un verre sur la terrasse d’un café. Le soir, après avoir pris une douche, Annabelle et moi préparons le dîner, pendant que les 2 tourtereaux se prélassent au sauna. Je suis content de pouvoir passer du temps avec ma meilleure amie. On rigole bien ensemble.Je connais ”Anna” depuis deux ans seulement, mais c’est comme si on se connaissait depuis toujours. Chambreuse, fêtarde, blagueuse, elle est comme un meilleur pote, mais avec des seins. On passe énormément de temps ensemble, ce qui provoque parfois quelques crises de jalousie au sein de son couple. Pour moi, elle n’a qu’un seul défaut, celui de se prendre pour le nombril du monde, mais je ne lui en tiens pas rigueur, personne n’est parfait.J’ai rencontré ”Anna” lors d’une soirée organisée par mon frangin. Cela faisait à peine deux mois qu’elle sortait avec Fred, on a immédiatement sympathisé. C’est une fille qui a beaucoup de charisme, de personnalité. Elle est cultivée, elle a beaucoup d’humour et elle est très charmante. Elle est blonde aux yeux bleus, possède un piercing sur la langue. Elle n’a pas un corps de rêve, mais elle est quand même bien foutue. Une poitrine convenable, un petit bidon et des hanches assez larges qui lui font un gros cul, comme j’aime à lui dire pour la charrier. Mais escort nevşehir c’est faux bien sûr, son cul est tout à fait dans la norme.Alors que nous préparons une succulente tartiflette et ne voyant pas les autres nous rejoindre pour prendre l’apéritif, ma camarade me signifie:- Putain, qu’est ce qu’ils foutent, ils en mettent du temps au sauna.- Et alors, c’est pas grave, on n’est pas pressé, on est en vacances.- Je suis sûre qu’ils sont en train de niquer.- Les connaissant, c’est bien possible.- Ils pourraient se maîtriser un peu, j’espère que ça ne va pas être comme ça tous les jours.- Laissons-les, ils sont en chaleur.- Tu crois?- J’en suis sûr. Tu sais qu’hier dans la voiture, pendant que tu dormais, j’ai grillé Marie qui le suçait à l’arrière.- Vraiment?- Je te jure.- Et ben, elle cache bien son jeu la cochonne.- C’est clair.- Tu t’es déjà fait sucé en voiture toi?- Oui c’est déjà arrivé et toi, tu l’as déjà fait?- Non jamais.A ce moment-là Gérald et Marie font leur entrée dans la pièce.- Vous voilà enfin, on allait commencer l’apéro sans vous.- Alors c’était bon? Demande Annabelle.Aucune réponse de leur part, mais Marie rougit et Gérald sourit comme un niais, preuve qu’ils ont bien forniquer. Annabelle poursuit:- Bon, maintenant qu’on sait ce que vous faisiez, dites-nous, c’est comment de faire ça dans un sauna?Marie réagit la première en souriant:- C’est pas mal du tout, ça glisse bien avec la sueur.- Il faudra que j’essaye un jour, rétorque mon amie en me regardant.C’est vrai que cet endroit, où les gens sont dénudés, est chargé d’érotisme, mais je casse son fantasme:- Ca ne doit pas être très agréable, je l’ai déjà fait dans un hammam, il fait beaucoup trop chaud.Elle fait la moue, je me reprends en lui disant qu’elle aura sûrement l’occasion de le faire un jour avec son mec. Ma coéquipière de cuisine continue de taquiner le jeune couple.- Vous êtes en forme en tout cas, hier, puis aujourd’hui, vous êtes chauds comme la braise.- Hier? s’interroge Gérald.- Oui hier, vous  avez fait des choses aussi.- Pas du tout…J’interviens.- Pas la peine de mentir ”Gégé”, je vous ai cramé dans la voiture.Ils se regardent, confus tous les deux.- Désolé, on a eu une pulsion.- Oh c’est pas grave, ça ne m’a pas dérangé, j’espère juste que vous n’en avez pas mis partout sur les sièges, dis-je en plaisantant.- Ca ne risque pas, dit Marie en ricanant.- J’ai l’impression que Marie aime le sirop de couilles, lâche spontanément ma copine Annabelle.Le fait d’être en petit comité permet d’être plus intime entre nous. Marie met alors sa pudeur habituelle de côté et s’exprime timidement:- Oui, c’est vrai j’aime bien avaler, ça vous choque.- D’habitude non, mais venant de toi un peu, je ne te voyais pas comme ça, dis-je.- Tu ne sais pas tout sur moi.Cette révélation en entraîne une autre. – Moi ça ne me choque pas, je suis comme toi, j’adore le goût du sperme, nous avoue Annabelle.- Et ben, on en apprend de bonnes ce soir, dis-je légèrement émoustillé.- C’est clair, l’avantage avec vous les filles, c’est qu’on n’a plus besoin de mouchoir pour s’essuyer, plaisante nevşehir escort bayan mon pote.Pendant le repas, la discussion reste sur le même ton. On parle de sexe ouvertement, chacun raconte une petite anecdote coquine ou l’un de ses fantasmes. Celui de Marie est de faire l’amour devant d’autres personnes, Gérald aimerait le faire avec deux femmes et Annabelle aimerait s’envoyer en l’air avec un black possédant une queue énorme.Après cette soirée, j’imagine que mes amis ont des pensées lubriques tout comme moi. Notre conversation a stimulé notre groupe. En allant nous coucher, je précise à Gérald et Marie de ne pas faire trop de bruit en rigolant. Mais une demi-heure plus tard, Anna et moi entendons des gémissements. Cela l’énerve un peu.- Chris, tu entends?- Oui, j’entends même très bien.- Putain, mais ils ne s’arrêtent jamais ou quoi?- Fallait s’y attendre, après ce qu’on s’est dit.- Bah j’espère que ça ne va pas durer 3 heures.Quelques secondes de silence, les couinements aigus de Marie et ma comparse qui dort sur le lit du dessous me questionne:- Hey chris, tu t’es déjà masturbé en écoutant quelqu’un faire l’amour?- Pourquoi t’as envie de le faire?- Non, enfin si un peu, mais répond à ma question.- Non, la seule fois où j’ai entendu un couple baisé, c’était mes parents, et ça ne m’a pas du tout donné envie. Et toi?- Moi je l’ai déjà fait. Je dormais dans le salon chez ma cousine. Ils ont baisé toute la nuit dans sa chambre avec son mec, j’entendais tout. Alors au bout d’un moment, j’ai craqué.- Et tu le faisais en pensant à une grosse bite de noir?- Pfff t’es con. Non je ne pensais à rien, et faire ça avec un noir, ce n’est pas  vraiment mon fantasme.- Mais pourtant tout à l’heure, tu as dit que…- Oui je sais, mais j’ai menti, j’ai dit le premier truc qui m’est passé par la tête parce que je ne voulais pas avouer mon fantasme.- Et c’est quoi alors? Tu peux me le dire à moi.- J’en ai plusieurs, faire ça dans un avion, essayer avec une fille, mais ce qui m’exciterait vraiment, c’est un délire uro?- Haha, je savais bien que tu étais une petite pisseuse.- Arrêtes de te moquer, c’est gênant. Tu trouves pas que c’est chelou comme fantasme, c’est à moitié crade.- Non, c’est pas chelou, chacun à ses envies. Après c’est crade oui et non, ça dépend de ce que tu imagines.- Bah je sais pas, mais j’ai vu plusieurs vidéos où des femmes se font filmer en train d’uriner.- Et tu aimerais qu’on te regarde pisser.- Je ne sais pas, je n’ai jamais pisser devant quelqu’un, c’est juste un fantasme.- En tout cas, si c’est juste le fait d’être observer pendant que tu te soulages, c’est pas si sale, c’est juste que tu as peut-être un petit côté exhibitionniste.- Bah j’aime bien aussi les vidéos où la nana se fait copieusement arrosé avec son mec ou même l’inverse.- Oui là ça devient plus trash.Et pendant que nos voisins d’à côté poursuivent leurs ébats, j’imagine le visage d’Annabelle souillé de pipi.- Tu n’auras qu’à tester ça en rentrant avec Fred.- Ca ne va pas, tu es dingue, il me prendrait pour une tarée si je lui parle de ça.- Tu me l’as bien dit.- Tu es différent, tu es plus ouvert, plus compréhensif et puis ce n’est que du fantasme, j’ai pas dit que je ferais ça un jour.- Ok, bon je crois que les deux autres ont fini, je n’entends plus rien.- Moi non plus.- Alors bonne nuit, à demain- Bonne nuit.A suivre

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32